FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

BEAUCHAMP (octobre 2012)

Le hameau dépendant de Montigny lès Cormeilles, Pierrelaye et Taverny est situé le long de la chaussée Jules César, voie romaine de Lutèce à Lillebonne. Dès 1904, la population réclame son autonomie qu’elle obtiendra en 1922. À l’origine forestier, le bourg se développe à partir de l'ouverture de la gare de Montigny Beauchamp en 1846. Le quartier de la Chasse est tracé et le long des allées comme l’avenue des Sapins se bâtissent d’opulentes villas destinées aux notables et artistes parisiens.

 

Quincy Voisins 023.jpg

 

 
Quincy Voisins 022.jpg


 

L’actuelle bibliothèque Joseph Kessel ou le château de la Chesnaie à proximité de la voie ferrée en sont de parfaits exemples.

 

Quincy Voisins 018.jpg

 

 

Quincy Voisins 016.jpg

 

 

Au centre-ville vers 1930, un marché couvert remplace  l'ancienne villa les Bleuets, et dans le parc de la mairie, la statue de la Madelon est érigée en souvenir du premier maire de Beauchamp, Louis Bousquet, coauteur de la chanson.

 

Quincy Voisins 025.jpg 

 

Les statues de la Vierge et de Saint Jean, trop encombrantes pour meubler l'église, tombent dans l'oubli jusqu’en 1953, date à laquelle l'abbé Bance décidera d'ériger un calvaire attenant à l’église Notre Dame.

 

Quincy Voisins 024.jpg

 

 



15/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi