FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

BOIS LE ROI (novembre 2013)

Les deux hameaux de Brolles et de Sermaise sont à l’origine de la commune dont le nom « Bacot » vient du XVIIe siècle lorsqu’un bac permettait aux voyageurs de traverser la Seine. Le lit du fleuve a été approfondi et l’écluse des Vives Eaux l’a remplacé.

 

DSCN8423.jpg

   

 

Brolles à l’Ouest a conservé son château et Sermaise a fait de même, avec à proximité le château de Tournezy, centre équestre de la très agréable base de loisirs régionale.

 

DSCN8413.jpg


DSCN8426.jpg

 

 

En 1850, le chemin de fer arrive dans la commune. La situation de Bois-le-Roi, entre la forêt de Fontainebleau et la Seine, attire les Parisiens en quête d'un lieu de villégiature. À la fin du XIXe siècle, les « affolantes », villas excentriques construites sur les bords du fleuve, particulièrement quai de la Ruelle, se multiplieront : Villa le Clos Barbeau, Villa La Roselière, le Vieux Logis, Villa Chantemerle.

 

DSCN8422.jpg 

 

DSCN8415.jpg

 


DSCN8418.jpg

 


DSCN8420.jpg

 


DSCN8421.jpg

 

 

On trouve aussi quelques superbes demeures disséminées sur la commune, particulièrement avenue Hoche, voie élégante qui aboutit  à l'église Saint Pierre, bâtie sur les restes d'une ancienne maison religieuse.


DSCN8428.jpg

 


DSCN8431.jpg
 

DSCN8412.jpg

 

Après avoir fait le tour de ces somptueuses propriétés lascives en bord de Seine ou nichées à la lisière de la forêt, on peut encore découvrir, rue Marceau, cette maison ubuesque, fruit de l’imagination d’un original, ou encore des postes électriques scénarisés de manière pittoresque.

 

DSCN8429.jpg

 

 

DSCN8425.jpg 

   



23/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres