FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

BOISSET

Au Moyen Âge, le village était proche de la ferme fortifiée de la Tasse, en bordure de la Vaucouleurs. Durant une guerre entre le seigneur de Montchauvet et celui de La Ville-l’Evêque, il fut entièrement rasé et déplacé. La paroisse est supprimée en 1807, et réunie d'abord à Civry-La Forêt puis à Tilly, tandis que l'église Saint-Hilaire sera érigée en chapelle vicariale en 1825. Boissets, qui appartient avant la Révolution à l'élection de Dreux, est rattaché au canton de Dammartin-en-Serve en 1790 et à celui d’Houdan en 1802. Encore aujourd’hui la rue principale du village forme frontière avec l’Eure-et-Loir. Près du chevet de l'église Saint-Hilaire, une petite fontaine marque la source de la Vaucouleurs.

 

DSCN1950.jpg

 


DSCN1952.jpg

 

 

Une niche surmontant la source abrite une statue de Saint Odon, invoqué en cas de sécheresse pour provoquer la pluie. Autrefois habillé de vêtements en tissu, le saint est aujourd'hui peint de couleurs vives. La source, considérée comme miraculeuse a fait l'objet d'un culte important marqué par des pèlerinages jusqu'à la Seconde Guerre mondiale.


DSCN1953.jpg

 


DSCN1954.jpg
 

      

 

 

 

   

 



13/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi