FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

COURDIMANCHE SUR ESSONNE

Le tout premier seigneur des lieux est l'Hôtel-Dieu de Paris qui conserve cette seigneurie jusqu'à ce qu'elle soit vendue au XVe siècle. À partir de cette époque, le village ou l’on trouve la rustique église Saint Gervais Saint Protais, une mairie tout aussi modeste et un amusant foyer communal dépend du fief de Belesbat au nord du territoire communal.

 

DSCN1924.jpg

 


DSCN1923.JPG

 

DSCN1922.jpg

   

 

Le château de Bélesbat, bordé d'un profond fossé, est accessible par un pont de pierre commandé par une porte massive, appelée la poterne. De nos jours, le village poursuit ses activités agricole et maraîchère, une grande partie des revenus du village étant apportée par le domaine reconverti en golf-hôtel.

 

DSCN1921.jpg

 

 



14/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi