FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

ECQUEVILLY (janvier 2012)

Fresnes, premier nom du village, est érigé en marquisat d'Ecquevilly en 1724. Son territoire, relativement étendu, s'étend sur le versant sud de la vallée de la Seine. Il est modelé par de nombreux vallons, dont l’un, traversé par le ru d'Orgeval qui descend des hauteurs de la forêt des Alluets, marque la frontière avec Chapet. Cet ancien bourg rural, à vocation commerçante en raison de sa situation sur la route de Paris à Rouen, a connu une forte urbanisation depuis les années 1960, avec l’implantation de la « résidence du Parc », cité sensible qui regroupe plus de la moitié de la population. La mairie occupe le château de Fresnes construit sur l'emplacement de la motte féodale, dont l’unique vestige est un imposant colombier.

 

Choisel 022.jpg


Choisel 027.jpg

 

 

Le parc de la mairie, abritant l’orangerie, est desservi par deux passages : le porche d’entrée du château, et la porte charretière, portique en briques et pierres donnant accès à la ville.

 

Choisel 013.jpg

  

 

Choisel 023.jpg
 

L’église Saint Martin et son pignon surmonté d’une horloge, et l’ancien presbytère complètent le patrimoine urbain de la commune.

  

Choisel 031.jpg 

 

Choisel 025.jpg

 

 

Choisel 026.jpg

 

 

En remontant le ru d’Orgeval, on croise le manoir de la Muette-Vérigny avec ses dépendances et son colombier. Au nord du territoire, en lisière de la forêt des Alluets, le pittoresque mais invisible château de Romainville fut bâti en 1893.

 

Choisel 028.jpg

 


Choisel 029.jpg

 



 

 

 

 



15/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres