FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

FAVIÈRES (décembre 2012)

Avant d'en céder une partie à l'Office National des Forêts et au roi du Maroc, la famille de Rothschild possédait jusqu'en 1961, 2401 hectares sur les 2826 que comptait la commune. Ces propriétés, disséminées sur un territoire très boisé, prolongeaient le domaine d’Armainvilliers, situé à Tournan, et incluaient  les fermes de l’Aunaie, et du Puit Carré, reconstruit à la fin du 19e siècle dans un style fantaisiste.


Tigeaux 013.jpg

 


Tigeaux 014.jpg

 

Le territoire comprenait également la ferme de Saint Ouen où le peintre David se réfugia pendant la terreur, et le domaine d’Hermières, ancienne abbaye du 12e siècle, détruite à la révolution, dont il ne reste qu’une ferme et de luxueux pavillons de garde.

 

Tigeaux 005.jpg

 

 

Tigeaux 006.jpg

 

  

Tigeaux 027.jpg

 

 Tigeaux 003.jpg
 

Le village proprement dit, implanté sur la rive droite de la Marsanne enjambé par un vieux pont de pierre, est dominé par l’église Saint Martin.

 

Tigeaux 007.jpg

 

 

À proximité, se trouve l’imposante façade, longue de 36 mètres, de la mairie école construite en 1861, et à peu de distance, le bureau de poste qui fonctionnera de 1908 à 1970 dans l’ancien presbytère. 

 

Tigeaux 009.jpg

 

 

En dehors de nombreux écarts forestiers énumérés plus avant, la commune possède un hameau, la Route des Grès, prolongé par La Dénicherie appartenant au village voisin de Villeneuve Saint Denis. Ce hameau est construit de part et d’autre de l’unique rue. Il possède une chapelle et une amusante mairie annexe surmontée d’un clocheton d’ardoise.

 

Tigeaux 001.jpg

 


Tigeaux 002.jpg


 

  



17/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 95 autres membres