FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

FLAGY

Du Ier au IVe siècle,  une agglomération gallo-romaine, Flaviacum, existait sur le territoire. En 1177, Louis VII le Jeune fonde sur les lieux une ville neuve, pour défendre la marche du Gâtinais, après son rattachement au royaume. En cas de conflit, le village, protégé par ses remparts, peut vivre en autarcie, grâce à ses puits, présents dans chaque rue, et son moulin sur l'Orvanne qui présente un appareillage en tuileaux et un étage à colombages. 


012.jpg

 


013.jpg

 

 

Les fortifications entourant la ville disparaissent au XIXe siècle, et par l'ordonnance du 23 décembre 1832, le hameau de Rudignon est séparé de la commune de Flagy pour être rattachée à celle de Noisy-le-Sec. L'Orvanne coule ici dans un cadre enchanteur au milieu d’agréables jardins et d’une vigne fraichement replantée. Le lavoir communal est remarquable par ses vastes dimensions permettant d'abriter jusqu’à dix-huit lavandières.

 

011.JPG

 


014.JPG

 


022.jpg

 

019.JPG

 


020.JPG

 

Accolée à l’épicerie locale, la mairie fait face à l’église Notre Dame de la Pitié, affublée d’un curieux clocher porche ajouré. Deux rues plus loin, une antique maison a conservé son pignon à encorbellement.


017.JPG

 


021.jpg
   

 

016.jpg 

 

 



11/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi