FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCONVILLE (octobre 201)

Au centre de la vallée de Montmorency, bâtie de part et d’autre de la route royale menant de Paris à Rouen, qui durant plusieurs siècles contribuera à sa prospérité, la ville est dominée par les buttes du Parisis qui culminent à 167 mètres d'altitude. Ce havre boisé au ras de l’autoroute A15 comporte encore quelques maisons forestières ainsi que la ferme des Monfras, discrètement enfouie dans la verdure, car hébergeant  le club de naturistes, « Air et Soleil ». 

 

A classer 052.jpg

 

 

Aux 18e et 19e siècles, des familles bourgeoises viennent s'isoler loin de la capitale, construisant  de belles propriétés, à l’image de la maison Suger ou du château Cadet de Vaux, proches de l’église Sainte Madeleine. À partir des années 1960, le centre-ville sera reconstruit avec brutalité selon les idées urbanistiques de l'époque : barres et tours sont ainsi à l’origine de l'urbanisation intensive et de la disparition des dernières terres cultivées.

 

A classer 050.jpg

 

 

A classer 046.jpg

 


A classer 047.jpg



 



08/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 97 autres membres