FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

GROSLAY (juin 2010)

Groslay, campé sur le flanc est de la butte témoin de Montmorency, dominé par le clocher de Saint Martin, est resté longtemps exclusivement rural, vivant de la vigne jusqu'en 1900 puis des légumes et fruits de plein champ. En témoigne l'abreuvoir et le lavoir, alimentés par une source voisine de l'église ainsi que les vergers et les nombreux sentiers disséminés sur le territoire.

 

Goële 053.jpg

 

 

Goële 043.jpg

 

 

Goële 047.jpg

 

 

Goële 048.jpg

 

 

C’est aussi un village de villégiature au 18e siècle qui possède plusieurs châteaux et grands domaines : l’actuel centre Belle Alliance dotée d'un grand parc, le château Vieux occupé par les sœurs de Marie Immaculée ou encore le Château Claude de Beauharnais.

 

Goële 041.jpg

 


Goële 051.jpg
 

  Goële 050.jpg

 

 

La commune n'a pas connu l'urbanisation brutale de ses voisines dans les années 60 en raison de sa petite superficie et de l'absence de grandes routes. Cependant, durant la dernière décennie, les derniers espaces verts, les jardins et les champs de pivoines qui faisaient le charme du village ont disparu rapidement au profit d'une urbanisation progressive. À l’est de la voie ferrée, les vergers deviennent même un "no man's land"  progressivement envahi par les gens du voyage, des ateliers de fortune, des casses automobiles ou encore des décharges à ciel ouvert.

 



05/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 97 autres membres