FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

GROSROUVRE (mai 2013)

Au Moyen Âge, différents sites de la forêt d'Yvelines forment des clairières autour desquelles se fixe l'habitat. C'est ainsi que se développe Grosrouvre, autour de quelques maisons, de l'église Saint-Martin ceinte de son cimetière, et bien plus tardivement de sa mairie et de son école.

 

Tigeaux 020.jpg

 

   

Tigeaux 005.jpg 

 

Tigeaux 015.jpg

 

 

La paroisse englobera vers le 12e siècle un certain nombre de fiefs : comme l’actuelle ferme de Moisan, le Chêne-Rogneux, la Troche, la Malmaison, la Mandreuse et Marcilly, auxquels s'ajoutent les hameaux des Haizettes, des Aubris, de la Surie, et du Buisson. La situation du village, au milieu de  collines et de vallons coupés de bois dans un paysage varié au relief mouvementé, a attiré nombre d'artistes, de peintres, et d’écrivains parmi les plus illustres.

 

Tigeaux 019.jpg 

 

Tigeaux 022.jpg

 

 

Si l’on excepte le château de la Mormaire, propriété de François Pinault, qui expose  dans le parc des sculptures contemporaines, le bâti communal est dominé par la présence de constructions traditionnelles qui créent une unité d’ensemble, renforçant le sentiment d’un cadre enchanteur et rustique.


Tigeaux 017.jpg



 



20/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 97 autres membres