FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

JEUFOSSE

La majeure partie du territoire  communal s'étend sur le plateau alors qu’une mince bande de terrain longe le cours de la Seine. C’est là que s’est nichée l’église Saint Germain de Paris qui veille sur l’incessant trafic de la nationale 15.

  062.JPG



063.JPG

 

Le coteau escarpé forme un vaste talus couvert d'une forêt de ravin avec la présence d'espèces montagnardes.

 

064.JPG 

 

La commune comporte plusieurs hameaux : la Haie de Béranville, Les Coursières abritant la mairie, Notre Dame de la Mer et enfin les Coutumes qui abrite le cimetière.


065.jpg

 

 

Aux IXe et Xe siècles, les villageois sont victimes des invasions normandes. En 852, après la confrontation entre le roi de France et les chefs normands, les îles de la Motte-aux-Loups et de la Flotte, en face de la commune, deviennent le repaire fortifié des pirates jusqu'à leur retrait sur Melun. Le blason de la commune s’orne d’ailleurs d’un drakkar viking. Ancien lieu de pèlerinage, L’église Notre Dame de la Mer, chapelle devenue église paroissiale après l'abandon de l'église principale, aurait été construite en 855, selon la tradition locale, en reconnaissance de la délivrance des pirates normands.

 

049.JPG 

 

050.JPG     

 



09/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi