FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

LA FALAISE

La commune se trouve dans la vallée de la Mauldre, non loin du point de confluence de cette dernière avec la Seine. Son nom pourrait provenir de la côte très raide qui marque la vallée à l'ouest. L’église de la Nativité de la Vierge remplace une ancienne chapelle, bénite le 8 juin 1601 qui est alors une annexe de la paroisse d'Épône. Après avoir loué, au début du 19e siècle, différents locaux, la municipalité fait l'acquisition en 1864 d'une auberge qu'elle transforme en mairie-école. En 1991, la mairie, se séparant de l'école, s'installe dans la résidence Aigue-Flore. Le jardin de cet ancien domaine est composé de bassins et d'une succession de rivières d'eau emprisonnant des îles et des massifs de fleurs.

  REBAIS 001.jpg

 

 

Les sources abondantes qui jaillissent des coteaux, ruissellent au-dessus de la résidence traversant le parc de quelques jolies demeures. Au sud du village, Du château de La Falaise reconstruit dans le style Renaissance en 1858, seuls sont visibles les pavillons d’entrée.

 

REBAIS 006.jpg

 

 

REBAIS 002.jpg   

 

Le lavoir au milieu du village sert aujourd’hui de petit musée de la vie rurale, alors que sur le plateau se dresse fièrement l’opulente ferme de La Mare Malaise.

 

REBAIS 003.jpg

 

 

REBAIS 004.jpg

 

 

REBAIS 007.jpg 

 

  

 



30/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi