FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

LE RAINCY (octobre 2008)

La Dhuys

Magnifiquement étagé sur les pentes du plateau de l’Aulnoy, un cortège de propriétés caractéristiques du 19e a fleuri lors du lotissement du parc du château. À l’image de ce castel, allée de Chelles, ou de cette discrète maison bourgeoise, lovée dans la verdure au début de la rue des hêtres, qui semblent vivre ses dernières heures !

 

thumb_DSCN1773_1024.jpg
   

Allée de l’ermitage, c’est un manoir art-déco qui curieusement marque l’entrée d’une résidence sociale de la "3F". L’aqueduc de la Dhuys achève ici, en haut du boulevard du midi, son parcours souterrain anonyme pour devenir un tertre gazonné courant jusqu’à la Marne. L’occasion pour les randonneurs de s’offrir vingt kilomètres de balades.

 

thumb_DSCN1779_1024.jpg

 

  

La Résistance 

Les immeubles très haussmanniens de la place Thiers avec leurs tourelles à bulbes ne sont pas en reste, pas plus que l’Hôtel de Ville, suffisamment imposant pour rappeler aux étourdis le caractère résidentiel et bourgeois de la commune. 

 

DSCN1775.jpg

 

Notre Dame du Raincy, commémorant le départ des taxis de la Marne vers le front, vaut beaucoup plus pour sa lumineuse parure de vitraux due à Maurice Denis que pour son ossature de béton signée Auguste Perret. Un élève de Le Corbusier a construit l’immense paquebot de béton abritant le lycée Albert Schweitzer.

  DSCN1783.jpg
 

 

DSCN1781.jpg
 

  

DSCN1787.jpg

 

 

Saint Louis 

Toujours aussi feutrées et bourgeoises, nombre de belles demeures s’attardent autour de la modeste église Saint Louis avant de partir à l’assaut du coteau.

 

DSCN1789.jpg

 

 



23/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres