FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

MÉZY SUR SEINE (mars 2013)

Bâti sur la rive droite de la Seine, sous le massif boisé de l'Hautil, le village occupe le creux d’un vallon où coule un ruisseau qui ressurgit en différents points de la commune. Orienté au sud, Mézy jouit d'une exposition favorable à la culture de la vigne. Les nombreuses maisons de vignerons le long des ruelles rappellent ce passé révolu. Proche du fleuve, l’église Saint Germain, la mairie installée dans l’ancienne propriété de Paul Bargeton, et quelques demeures de caractère encadrant une place, composent un tableau des plus pittoresques.

 

DSCN7323.jpg

 


DSCN7325.jpg
  

 

Au fil des rues qui escaladent le coteau à partir du 17e siècle, bénéficiant ainsi des cavités creusées dans la roche, on croise l’ancienne mairie école datant de 1879 qui n’abrite plus que l’école, la salle des fêtes dont le fronton s’orne d’une fresque originale, et une maison de maître où Berthe Morisot séjourna entre 1890 et 1891.

 

DSCN7331.jpg

 

 

DSCN7329.jpg

 

 

DSCN7330.jpg

 

 

Il faut gagner les hauteurs pour admirer la villa Poiret, commandé par le célèbre couturier à l’architecte Mallet-Stevens. Cet immense et majestueux vaisseau de béton blanc, habité par la suite par Elvire Popesco, domine toute la vallée.


DSCN7326.jpg

 

 

En descendant vers le fleuve, on peut observer l’ile de Mézy, qui s'allonge entre le pont de Meulan et Juziers. Sur la rive droite, la maison du barrage désaffectée en 1960, regarde à présent couler le flot tranquille du fleuve.

 

DSCN7335.jpg

 

 

DSCN7332.jpg

 

 

DSCN7321.jpg

 

 

DSCN7334.jpg

 

 

DSCN7322.jpg

 



25/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres