FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

MONS EN MONTOIS

Au 9e siècle, Un bourg circulaire se développe alors aux pieds d'une église qui sera dédiée à Saint Martin et saint Fiacre. En 1350, le village s'entoure de fossés englobant l'église et la fontaine Saint-Fiacre et s'étendant à l'est le long de la rue de Provins. Un marché se tient hors l'enceinte à l'ouest, près du Monceau, et le faubourg du Villé s'étend au sud. Pendant la guerre de cent ans, le 21 avril 1430, les Anglo-Bourguignons massacrent 234 habitants, les faisant brûler vifs dans l'église. Jusqu'à la Révolution, un service funèbre, appelé l'obit des Onze-Ving-Quatorze, sera célébré en leur mémoire.

 

DSCN0074.jpg

 

 

DSCN0070.jpg

  

La maison de la rue de la croix rouge par ces fenêtres à meneaux se  rattache à l'esprit médiéval, mais la porte cintrée et les chaînes d'angle en grès sont caractéristiques de l'architecture civile du XVIIe siècle. Voisine, une maison rurale semble avoir accueilli un cinéma ! Des quatre tours d'angle du clos Bouard, seules subsistent celle enserrée dans un corps d'habitation, et une autre, isolée au milieu d’un pré.

 

DSCN0071.jpg 

 

DSCN0072.jpg   



09/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi