FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

MONTCEAUX LES PROVINS

Aux environs de l'an mil, les bénédictins de l'abbaye troyenne de Montier-la-Celle fondent dans la ville basse  de Provins les deux prieurés de Saint-Ayoul et Sainte-Croix, avant d'établir à Montceaux-lès-Provins le prieuré Saint-Léonard  qui, durant plus de 600 ans, a son siège en l'église paroissiale Saint Germain.

 

REBAIS 048.jpg

REBAIS 047.jpg
 

 

Au débouché de l’impasse qui mène à l’église, on croise une maison forte qui a fière allure, alors que sur la nationale, une curieuse tour, vestige d’une ferme ou d’un antique relais de poste veille sur la route d’Allemagne.

 

REBAIS 046.jpg

 

 

REBAIS 049.jpg
 

 

La commune sera en septembre 1914, lors de la bataille de la Marne, le cadre de violents affrontements. Le 5 septembre, la première armée allemande est lancée par le général Von Kluck, à la poursuite des troupes françaises, en retraite depuis deux semaines. La contre-offensive de la 5e armée française, commandée par le général Franchet d'Esperey pilonne le village pendant plusieurs heures. Le 7 septembre au milieu des ruines on dénombre les morts par centaines. Les restes des soldats sont rassemblés dans deux ossuaires du cimetière militaire, tandis que les tombes individuelles sont celles des soldats morts à l'hôpital militaire de Villiers-Saint-Georges.

 

REBAIS 044.jpg

 

 

REBAIS 043.jpg 

 

 



05/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi