FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

MONTENILS - MONTDAUPHIN (avril 2014)

Montenils

 

Le village, l'un des plus petits du département, possède une mairie minuscule adaptée aux besoins de la commune.

 REBAIS 058.jpg
 

 

Lui tournant le dos, un corps de ferme a été élégamment restauré. L'église a été détruite au XIXe siècle. Seule la cloche existe encore, conservée dans le clocher de l'église de Montdauphin. Le cimetière a également disparu. Aux confins du département, la ferme de Montbout surveille la lisière de la Champagne voisine.

 

REBAIS 063.jpg

 

 

 

 

Montdauphin

 

À la fin du XVIIe siècle, le territoire de la commune comprend les fiefs de Langis, du Boirets, du Bois Guyot, et de Courté, sous la dépendance du château de Tigecourt. Le village prend le nom de Mont-Pelletier au moment de la Révolution. Après la période révolutionnaire, il retrouve son patronyme et son patron, Saint Loup.

 

REBAIS 069.jpg

 

Depuis le cimetière, au-dessus du bourg sur la route du hameau de Fouchicourt, le panorama est immense et porte sur le sillon du Petit Morin en contrebas, de l’Aisne département picard sur le versant opposé, et de la Marne département Champenois dans le lointain.

 

REBAIS 070.jpg

 

 

REBAIS 071.jpg

 

 

 



30/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres