FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

MOUSSEAUX SUR SEINE (juillet 2015)

Le bourg, au bord du fleuve, s'adosse le long d’une falaise calcaire dans laquelle ont été creusées plus de deux cent habitations primitives : les « boves ». Au XVIIIe siècle, la paroisse vit essentiellement de sa production viticole. L'impressionnant pressoir, conservé dans une cave troglodyte, en perpétue le souvenir.

 
003.JPG

 

 

L'église primitive, datant du IXe siècle, se trouvait sur le plateau, au milieu du cimetière. La seconde église, placée sous le patronage de Saint Léger, sera creusée dans la falaise au XVIIIe siècle. Il n'en reste qu’un clocher carré, couvert d'une toiture conique en pierre qui émerge en haut de la roche taillée à pic. L’édifice actuel, détaché du coteau, jouxte la pittoresque mairie. L’entrée du bourg, vers l’aval, est gardée par une propriété aux allures déjà normandes.

 

002.jpg

 

 

005.jpg
 


004.jpg

 

 

À l'époque contemporaine, la commune reboisera et aménagera, avec la commune de Moisson, une ancienne sablière pour ouvrir une base de loisirs. 

  

 

 

 

  



08/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi