FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

NEAUPHLETTE

Le site est occupé dès le Néolithique, comme l'atteste le monument mégalithique de La Pressassière dit « La Pierre Grise ». En 1188, le village est incendié lors du passage du roi d'Angleterre Henri II. L'habitat est réparti, outre le village lui-même, dans plusieurs hameaux dispersés sur le plateau, dont les principaux sont La Couarde et les Loges à l'orient, l'Aunaie et la Haie Montaise à l'ouest. Il ne reste de l’église Saint Martin, déconsacrée en 1928, que la haute tour carrée du clocher et quelques ruines de la nef et du chœur.

 

DSCN1151.jpg

 

 

DSCN1145.jpg

Le Radon qui coule en contrebas alimente la mare communale.

 

DSCN1146.jpg 

 

 



09/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi