FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

NESLE LA VALLÉE

Le village est blotti au fond de la vallée du Sausseron sous la protection de l’église Saint Symphorien construite sous le règne de Philippe-Auguste.

 

DSCN1528.jpg

 

 

DSCN1526.jpg   

 

Au fil des rues, on découvre la mairie-école, sur la place centrale, Le presbytère, bâtiment du XVIIIᵉ siècle soigneusement construit en pierre de taille, La ferme de Bertheuil, proche de l’église, initialement manoir d’Antoine de Cugnac, seigneur de Nesles, de Jouy-le-Comte et Hédouville. Elle comporte un colombier remarquable passant pour être le plus ancien d’Ile-de-France non remanié.

  DSCN1525.jpg

 

 

DSCN1529.jpg

 

 

DSCN1527.jpg

 

 

La ferme des quatre tours est proche du cœur du village, alors qu’à Verville on trouve quelques demeures de charme.

 
DSCN1524.jpg


DSCN1521.jpg 

 

Plusieurs maisons de maître connurent d’illustres occupants : La Pommeraie  fut,  avant la Seconde Guerre mondiale, la résidence secondaire de Roland Dorgelès, alors que  la maison Rose a été habitée par le peintre Fernand Quignon. En remontant dans le temps, Le château de la Garenne, caractéristique du Second Empire  appartint à un écuyer de Napoléon III. Il faut aussi évoquer l’auberge du Faisan Doré fréquentée dans les années 1920  par Sonia et Robert Delaunay qui y amèneront Marc Chagall, Albert Gleizes, Hans Arp ou encore Le Corbusier à l'époque du projet dit de la Vallée des artistes.

 

DSCN1523.jpg
 

 

Le hameau de Verville, est bâti au bord de la rivière. Vers l’aval on découvre les tours altières du vieux moulin. Isolé sur le plateau,  Le hameau de  Fontenelle fut indépendant jusqu’en 1838. Il n’en subsiste plus que les bâtiments de la ferme médiévale. À l’opposé, La ferme de Launay édifiée vers 1600 est un ancien manoir médiéval fortifié qui servait de rendez-vous de chasse aux nobles de la région.

 

DSCN1534.jpg

 

 

DSCN1532.jpg 

 



06/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi