FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

ORMOY (décembre 2012)

Tapi au fond de la basse vallée de l’Essonne, le noyau d’origine entre l’église Saint Jacques, la ferme ducale et les maisons de pays dominant les mystérieux marais, est resté empreint de ruralité, alors que passée la voie ferrée, on entre de plain-pied dans un 3e millénaire d’une extrême monotonie architecturale.

  Tigeaux 039.jpg

 


Tigeaux 040.jpg
  

 

Il faut remonter la rive gauche de la rivière, croiser mares et étangs dissimulés en partie par la végétation abritant une faune bruissante, pour parvenir au moulin des Rayères barrant le cours de l’Essonne.

 

Tigeaux 041.jpg

 

 Tigeaux 043.jpg

 

   

 

 



16/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres