FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

OSNY

Les plus anciennes traces d'habitation se trouvent sur les terres d'Immarmont qui a conservé sa communale. Sous la domination romaine, Osny profita de sa position sur une voie de passage importante, la chaussée Jules César, qui passait au sud-est du territoire.

 
DSCN1694.jpg

 


DSCN1695.jpg

   

 

Par la suite, le village s’installera au bord de la Viosne et un bras de celle-ci, la Couleuvre, autour du clocher de Saint Pierre aux Liens.

 

DSCN1684.jpg 

 

Construit au XVIIIe siècle, le château de Grouchy abrite la mairie ainsi qu'un musée des sapeurs-pompiers.

 

DSCN1688.jpg 

 

DSCN1686.jpg
 

Il est entouré d’un parc qui a conservé plusieurs fabriques, dont un remarquable péristyle « le temple d’amour », une glacière et un pavillon de chasse. Le colombier du château a été aménagé dans une tour qui était probablement le  donjon du château féodal.

 

DSCN1692.jpg

 

 

DSCN1687.jpg

 

 

Le Château de Busagny, actuel collège Saint-Stanislas, date lui, du Directoire.

 

DSCN1685.jpg

 

 

Sur le cours de la Viosne, on croise le moulin d'Ars doté de sa roue à aubes. Il a laissé son nom à un quartier de la ville, « le Moulinard ».

 

DSCN1696.jpg 

 

En descendant vers la pyramide des Lameth, obélisque érigé par  Charles Malo de Lameth en l'honneur de ses neveux morts lors des guerres napoléoniennes, on croise le jardin du facteur Cheval local !

 

DSCN1733.jpg

 


DSCN1735.jpg

 


DSCN1736.jpg
                                               

 

Au XIXe siècle, le village ne comptait qu’une centaine de maisons, mais il connut une importante poussée démographique consécutive à son incorporation dans la ville nouvelle de Cergy-Pontoise et d’inévitables lotissements et autre ZAC naquirent sur les plateaux.



06/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi