FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

POLIGNY (novembre 2017)

Vers l’an 1000, Le territoire se partage entre plusieurs fiefs, comme ceux de Bouchereau et celui de la Forêt. Le cœur du village s'est installé de part et d’autre de la vallée d'un ru.

 

DSCN3746.jpg

  

Les escaliers qui permettent d'accéder à l’église Saint Germain sont constitués d'anciennes pierres tombales.

 

DSCN3749.jpg
 

 

DSCN3753.JPG 

 

DSCN3751.jpg

 

 

Situé sur le plateau briard, le hameau de Rosiers abrite quelques maisons, une minuscule chapelle orthodoxe et une belle maison de maitre dénommée pompeusement le château

 

DSCN3368.jpg
 

 

Pour le Gâtinais très secoué par les guerres de Religion, le XVIe siècle représente un temps d'insécurité. La ferme de La Forêt se présente comme un vaste ensemble clos pour en assurer la défense. Tout au nord, appuyé au Bois de Nanteau, le château Saint-Louis, désormais centre équestre, est une grande bâtisse propriété des "La Tour du Pin" au 19e siècle.

 

 

Pour l'anecdote, à noter que c'est la dernière commune d'Île-de-France que j'ai exploré, mettant ainsi fin à douze ans de découvertes.



25/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres