FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

REUIL EN BRIE

Au VIIe siècle, Saint Radon, frère du vénérable Adon, fondateur de Jouarre et de Saint-Ouen, crée à Reuil-en-Brie un prieuré dont l'importance est renforcée par l'arrivée des moines de Jouarre. Ces derniers laissent seules, sur la colline sainte, les religieuses de Saint-Adon. Centre d'influence important en Brie, ruiné pendant la guerre de Cent Ans, le monastère est reconstruit sous l'impulsion de son prieur Jacques Foullé. À la Révolution  il sera vendu comme bien national puis rasé. Sur ses ruines est alors construit un château occupé par les Prussiens en 1870, puis détruit à son tour. Il n’en reste que les communs et les écuries. À l’emplacement du prestigieux monastère on peut voir l’église Saint Jacques saint Philibert élevée selon un plan identique à celui de l'ancienne chapelle du prieuré.

 

REBAIS 001.jpg

 


REBAIS 002.jpg

 

 

Au centre du village, le café des pêcheurs semble insensible aux turpitudes du temps qui passe. On quitte le bourg par une route pittoresque qui escalade le coteau pour atteindre le hameau du Tillet ou une cour briarde a conservé quelques maisons typiques.

 
REBAIS 003.jpg

 


REBAIS 004.jpg

 


REBAIS 005.jpg
 

 

 

 

 



29/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi