FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

SAINT DENIS (octobre 2006)

La Plaine - Montjoie - Le Landy

Traversé de part en part par le faisceau de voies ferrées de la gare du Nord et parallèlement par l’artère routière A1, N1, c’est un quartier en pleine restructuration. Les îlots de vieilles manufactures et de maisons délabrées du quartier espagnol cèdent la place, effet Stade de France oblige, à des résidences et autres immeubles de bureaux high-tech, à l’image de ce que l’on trouve rue François Mitterrand. On peut difficilement échapper à l’impressionnant anneau suspendu du Stade de France, dominant le canal St Denis, symbole du renouveau de la cité. 

  

DSCN0590.JPG
 

 

Le cimetière de la Chapelle est, quant à lui, un petit havre de paix au fond d’une allée pourtant tout proche du vrombissement routier. Les jardins de Wilson, sont en réalité la couverture végétalisée de l’autoroute du Nord. Ils partagent l’espace avec des parkings. Au croisement de la rue Francis de Pressencé et du stade de France, on trouve d’insolites jardins familiaux au milieu d’une architecture 21siècle.

 

 

Carrefour Pleyel

 

L’ancienne vocation industrielle de ce faubourg excentré est encore sensible dans l’immense friche comprise entre la Seine, la voie ferrée et le canal, où se croisent pêle-mêle, maisons à l’abandon, terrains vagues et entrepôts. Le tout dominé par la haute silhouette de la tour PleyelL’usine Christofle, fleuron de l’orfèvrerie de luxe, a toujours ses ateliers de fabrication ainsi qu’un musée, rue Ambroise Croizat. 

 

DSCN0588.jpg

 


DSCN0589.jpg

 

   

Francs Moisins

Limitrophe de La Courneuve, c’est quasi exclusivement un quartier de cités et d’immeubles sociaux. Malgré tout, les vastes fossés du Fort de l’Est abritent une multitude de jardins ouvriers, note champêtre à quelques pas des barres d’habitation.

  

DSCN0593.JPG
 

 

Centre Ville - Basilique 

Le moins que l’on puisse dire est que Saint Denis est une ville contrastée. Entre la richesse de son passé, encore visible dans ses vieux hôtels particuliers au détour des rues, l’urbanisme crétin des années 80 collé à la basilique et le métissage ethnique, symbole de la cité, le mélange des genres est plutôt détonnant. Impossible de passer sous silence la basilique, incontournable chef-d’œuvre du gothique naissant. Ni bien sûr la nécropole des rois de France et ses extraordinaires gisants. Voisine, la Maison de la Légion d’honneur se devine depuis le parc de la Légion d’Honneur, vaste jardin municipal. 
 

DSCN0598.jpg

 

 

DSCN0597.jpg

  

Rue des Ursulines, un porche d’entrée 18e abrite discrètement l’ancien couvent des Ursulines. Le musée d’art et d’histoire de la commune a élu domicile dans la chapelle du Carmel. 

  DSCN0596.JPG

  

  

Le marché couvert a été superbement restauré et, à deux pas de là, on trouve l’étonnante maison des arbalétriers.

 

DSCN0600.jpg

  

DSCN0599.jpg

 

Delaunay - Belleville 

Au 5 avenue Roger Sémat, une anachronique maison de maître néo-gothique, au milieu des grands ensembles, est visible. Le stade Auguste Delaune ainsi que le palais des sports et les stades annexes représentent quelque 4 hectares d’ensembles sportifs. Entre la rue Berne et la rue Prairial, on trouve un ancien lotissement de maisonnettes en briques avec leurs jardinets désuets. À l’extrême ouest de Saint Denis, proche de la Seine, dans une zone de friche industrielle, se trouve le fort de la Briche dont il ne subsiste que le porche d’entrée.

  

DSCN0602.JPG

 

  

La Mutualité 

Cerné de toutes parts par les barres et tours des cités dont la célèbre cité Allende, c’est le quartier de Saint Denis, le plus proche de l’image typique de la banlieue parisienne, quadrillage de rues tranquilles loties de pavillons. A la limite de Pierrefitte et de Stains, d’immenses terrains non construits abritent bien sûr des jardins familiaux, mais plus surprenant, de véritables champs maraîchers avec ramasseurs de laitues et tracteurs qui vivent sans doute leurs dernières heures. Entre la rue Rousval et la rue de Livry, André Lurçat, pape du fonctionnalisme, a bâti une quinzaine de cubes en béton quasi sans ouverture. 

  

DSCN0604.JPG

 


DSCN0601.JPG

 

 

L’université de paris VIII se loge dans des bâtiments contemporains assez réussis.

  

DSCN0603.jpg

  

La Courtille - Floréal

C’est le royaume des cités avec tours, barres, centres commerciaux et équipements sociaux, ni plus ni moins laids qu’ailleurs, sans cachet tout simplement. La partie dionysienne du parc de La Courneuve toute proche, ne gomme pas ces errances des années 60/70. Passé l’A1, on retrouve, contiguë à La Courneuve, la cité sans âme des Cosmonautes.  

  

DSCN0608.jpg



19/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres