FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

SAINT LEU LA FORÊT (avril 2013)

Depuis sa création, Saint Leu a toujours connu deux foyers distincts de population : Le village du bas établi autour d'une maison forte, la Chaumette ou Calmeta, devenue un collège depuis 1947, et le quartier de la gare, bâtiment très original, qui verra sa physionomie profondément changer au 20e siècle.

 

DSCN7398.jpg

 

   

DSCN7401.jpg

 

 

Le fief de Leumont, proche de l'église Saint Leu Saint Gilles, se trouve sur les hauteurs parcourues par des sentes desservant jardins et maisons de charme. Venant de Saint Prix, en remontant l’avenue de Paris, on découvre une curieuse maison dont la façade s’orne de têtes stylisées.

 

Tigeaux 051.jpg

 

 

DSCN7399.jpg  

 

Dans le prolongement, l’avenue du général Leclerc permet d’apercevoir tout d’abord la place de la Forge, principal foyer d’animation où trône la statue du Moissonneur, l’église saint Leu saint Gilles, la mairie installée dans l'ancien château Olry, et enfin la maison consulaire qui abrite les services municipaux.

 

DSCN7400.jpg
 

 

Tigeaux 050.jpg
 

Tigeaux 049.jpg
 

 

En gagnant les hauteurs par la rue du château, on découvre le bâtiment des anciennes sources Méry, entreprise florissante jusqu’en 1960, comprenant deux pavillons entourant une fausse grotte.


Tigeaux 052.jpg

 
Tigeaux 053.jpg

 

 

À quelques pas, La croix du prince de Condé est érigée à l'emplacement de la fenêtre où le prince se pendit le 27 août 1830.


Tigeaux 054.jpg


 



20/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres