FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

SAMOREAU

À l’origine modeste c'est une simple rue qui croise l’église Saint Pierre, quelques maisons de pays,  la ferme dite de « la Grande Cour » et sa Grange aux Dîmes relevant au XVe siècle de l’abbaye Saint Germain des Près pour aboutir face à la Seine.

 

DSCN8761.jpg

 

 

DSCN8759.jpg

 

 

DSCN8764.jpg

 


DSCN8762.jpg

 

 

DSCN8760.jpg

 

 

À l’écart du centre, au débouché du pont de Samois, on trouve sur la route de Provins, un ancien relais de poste abritant de nos jours une auberge.

 

DSCN8758.jpg

 

 

Le bourg, au Moyen Âge, sort de l’anonymat lorsque François Ier achète le domaine, qui devient les Pressoirs du Roi, où il fait planter des vignes. François Ier et Henri IV y séjourneront fréquemment avec leurs favorites respectives, Anne de Pisseleu, et Gabrielle d'Estrées. Il abrite actuellement une maison d’enfant à caractère social.

 

DSCN8767.jpg

 

 

Depuis les Pressoirs, en cheminant le long du fleuve par une route particulièrement pittoresque on devine le château de Montmélian puis l’on parvient au parc Saint Aubin, ancienne sablière  transformée en un agréable espace de loisirs avant de regagner le cœur du village.



23/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi