FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

TOURNAN EN BRIE (septembre 2012)

Le duc de Penthièvre détiendra le fief jusqu'à la Révolution, date à laquelle les paroisses de la Madeleine et de Tournan seront réunies. Les vestiges des remparts édifiés au Moyen derrière le chevet de l'ancienne église Saint-Denis, le porche monumental, cantonné de deux tours à toitures en poivrière, ainsi que la fontaine lavoir dans les anciens fossés sont les témoins de ce glorieux passé.

 

Quincy Voisins 004.jpg

 

 

Quincy Voisins 007.jpg

 

 

Quincy Voisins 008.jpg

 

 

Au 19e siècle, Edmond de Rothschild, acquiert le domaine d’Armainvilliers. Il rase le château de Garlande et le remplace par une résidence moderne, complétée de luxueux pavillons de gardes, d’une ferme de style normand, de vastes communs, et d’une orangerie. Un parc agrémenté d’un grand étang est créé grâce à d’énormes travaux de terrassement et de vallonnement. L’immense domaine que se partage Tournan et Gretz appartiendra au roi du Maroc jusqu’en 2008. Toujours au 19e siècle, les Pereire ne sont pas en reste puisque Mme Pereire fait bâtir un hôpital de 45 lits, ou les soins sont dispensés gratuitement. Le « Bon Repos » deviendra l’hôpital communal après 1945. Lors de la Seconde Guerre mondiale, la ville est bombardée le 22 juin 1944, et l'église Saint-Denis détruite. La première pierre du nouvel édifice cultuel est posée le 27 février 1955. La place principale de la ville abrite l’hôtel de la croix blanche précédé d’une élégante fontaine publique.

 

Quincy Voisins 009.jpg

 



17/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi