FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

VAURÉAL (octobre 2015)

La présence d'une allée couverte, dite cimetière des Anglais, atteste l'occupation du site depuis le Néolithique. Dénommé "Lieu", cet ancien hameau de Jouy-le-Moutier est érigé en paroisse sous le vocable de Notre Dame de l’Assomption. Le nom de Vauréal, couramment usité après la Révolution, lui est alors attribué.

  DSCN1309.jpg

 

 

Au XIXe siècle, le château, son parc bordant l’Oise, et ses jardins maraîchers appartiendront à l'industriel Menier.


DSCN1315.jpg

 


DSCN1316.jpg

 

 

Au XIXe siècle, la vigne, jusqu'alors prédominante, décline au profit de la culture fruitière et maraîchère. Le viaduc de l’ancienne voie ferrée Poissy - Pontoise, qui ne fonctionna que durant 13 ans, domine toujours le bourg. Celui-ci a conservé ses maisons et courettes villageoises, à l’exemple de la cour des arts ainsi que ses somptueuses villas.

 
DSCN1313.jpg


DSCN1318.JPG

 

L'intégration de la commune au sein de la ville nouvelle de Cergy-Pontoise entraîne une augmentation massive de la population pendant le dernier quart du XXe siècle. À présent, les constructions contemporaines, à l’image du nouvel Hôtel de Ville, ou de l’église Sainte Claire, jalonnent le plateau qui offre des panoramas étendus sur l’agglomération, les étangs et les méandres de l’Oise.

 

DSCN1311.JPG
   



04/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi