FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

VENEUX LES SABLONS

Avant la Révolution Française, les hameaux de Veneux, Nadon et des Sablons étaient généralement rattachés à Moret sur Loing. La paroisse a été créée par  Louis XVI le 16 décembre 1789, sous le nom de Veneux-Nadon et prendra son nom actuel en 1922. La Route de Bourgogne est l'ancienne  voie romaine reliant Autun à Lutèce, délaissée à la suite du percement par Henri IV de la future  nationale 6, laquelle contourne à présent la ville depuis 1955. Ce n'est qu'à la création de la ligne du Bourbonnais vers  Clermont-Ferrand en 1858 que fut construite la gare de Moret-Veneux les Sablons. La proximité de la capitale et bien sûr le site dominant le confluent  du Loing et de la Seine, enjambé par le viaduc SNCF  attirèrent une bourgeoisie aisée qui se fit construire de belles villas sur le coteau.


DSCN0223.jpg

 


DSCN0224.jpg
 

  

DSCN0222.jpg

 

 

Comme la villa de l’aiglon, habitée par Alfred Sisley en janvier 1886, ou encore les Grandes Vignes, les Beaux Sites et les Greffières.

 

DSCN0231.jpg

 


DSCN0232.jpg

 


DSCN0233.jpg

 

 

Moins célèbre que ceux de Thomery, la ville a conservé ces murs à vignes et ces espaliers de fruits. Les murs au midi sont réservés à la culture de la vigne, tandis que ceux du versant nord le sont aux pommiers et poiriers. On accède à ces parcelles en empruntant un sentier de petite randonnée parcourant un formidable dédale de sentes et de venelles qui s’entrelacent à l’arrière des maisons.

 

DSCN0229.jpg

 


DSCN0230.jpg
 

 

 

 

 

 



10/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi