FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

CHALAUTRE LA PETITE

Malgré son éloignement du « chemin de César », reliant Orléans à Troyes, une sépulture gauloise, mise au jour dans les années 1860, témoigne de l’occupation du village mentionné pour la première fois sous le nom de Celastre vers 1140. Au cœur du bourg, L'échauguette de la maison de l’escargot rappelle qu’à l’origine le bâtiment était une demeure seigneuriale fortifiée. En 1793, le curé de la paroisse Claude Chappe (1763-1805), invente un système de télégraphie aérienne. Une plaque sur la façade de l’église Saint Martin rappelle cet épisode.

 

DSCN9646.jpg

 


DSCN9648.jpg
 

Le charme du village réside surtout dans les cascades du ru des Méances, né à la fontaine Saint Martin, qui dévalent à travers le village en croisant fontaines, lavoirs sources et moulins.

 

DSCN9643.jpg

 


DSCN9644.jpg

 


DSCN9649.jpg

 


DSCN9652.jpg
 

Le 27 août 1944, la troisième armée américaine, commandée par le général Patton entre victorieusement dans Provins. Le même jour, un contingent de la Wehrmacht, prend 22 habitants du village en otages. Emmenés hors du village sur la route de Sourdun, ils seront fusillés. La plaque apposée sur le monument du 27 août 1944 porte l’inscription suivante : « Passant, garde pieusement leur souvenir. Ils ont été fusillés sans jugement en ce lieu, jour de la libération de leur village ».

 

 



08/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi