FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

CHAUMONTEL (mars 2012)

Bâti au bord de l’Ysieux, adossé aux côtes d'Orléans couvertes par la forêt de Coye, le village, morcellement de la paroisse de Luzarches au 18e siècle, portera longtemps la trace de l’ancienne division qui prenait la rivière comme limite, entre les tribus des Parisis et des Silvanectes. Au Moyen Âge, Chaumontel dépendait des diocèses de Senlis, pour la rive droite et de Paris pour la rive gauche. À l’époque moderne, c’est la dernière commune du Val d’Oise avant d’entrer en Picardie. Les vertes prairies de la vallée sont le domaine des purs sang, la cité équestre de Chantilly n’étant guère loin. Au centre du bourg se dresse la modeste église Notre Dame de la Nativité, et dans la rue principale la Guérinière, demeure  du 19e.


Choisel 026.jpg

 


Choisel 027.jpg

 

Il ne reste de l'ancien manoir du Preslay que ses tours et ses douves. En 1707, le prince de Condé reconstruit le château qui abrite désormais un hôtel-restaurant. La maison d’Outreville, de style normand, à l'origine destinée à loger le gardien du château, est malheureusement invisible de la rue.

 

Choisel 016.jpg

 

 

Choisel 024.jpg

 

 



11/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres