FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

COURANCES (avril 2016)

Primitivement, le site est occupé par une villa gallo-romaine sur la rive droite de la rivière. Le développement du bourg, en bordure du mur du château, semble indiquer la présence d'un domaine mérovingien, le patronage de Saint-Étienne intervenant au VIIe siècle.

  

DSCN2069.JPG

 


DSCN2072.JPG
 

 

En 1550, le manoir médiéval disparaît au profit d'un château Louis XIII. Cette demeure et son somptueux parc à la française, agrémenté d'un jardin japonais, un des plus beaux d'Île-de-France, recevront des hôtes prestigieux.

 

DSCN2064.jpg

 

 

DSCN2070.jpg

 


DSCN2066.JPG

 


DSCN2068.jpg

 

 

La foulerie se trouve dans le parc avec les  dépendances : moulin, lavoir, potager, ferme et écuries dans lesquelles le seigneur employait ses villageois selon les préceptes rousseauistes. Vers l’amont, le moulin fortifié de Grenat barre L'École à la hauteur d’un gué toujours utilisé, alors que le manoir du Ruisseau se situe au verrou de la vallée haute. Les sources y surgissent en abondance  permettant l'exploitation de cressonnières.


DSCN2079.jpg
 

 

DSCN2076.JPG 

 

 



14/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres