FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

FAVRIEUX - LE TERTRE SANT DENIS

Favrieux

 

Sur ce territoire sans relief, l'habitat, veillé par Notre Dame de la Trinité, s'étire le long de la route principale reliant Mantes à Dreux. Favrieux sera, comme les communes voisines, brûlé en 1188 par les troupes du roi d'Angleterre Henri II, en guerre contre Philippe Auguste. Dans ce modeste bourg à l’image de sa mairie, une activité peu courante est pratiquée : l'élevage et la préparation des escargots. Une autre originalité a disparu, le musée du vélo, une des plus belles collections de cycles de France, s’est expatrié sur l’Ile d’Oléron.

 

DSCN1142.jpg

 


DSCN1143.jpg
 

 

 

Le Tertre Saint Denis

 

Cette commune rurale est, avec une centaine d'habitants, l’une des moins peuplées des Yvelines. En 1188, le village, comme nombre d'autres dans la région, fut incendié par les Anglais du roi Henri II Plantagenêt. La commune, érigée sur une butte témoin qui domine les alentours, s'est appelée successivement Le Tertre, Tartre-Saint-Denis et Saint-Denis-du Tartre, et même « Le Tertre-la Montagne » sous la Révolution. De style rustique, l’église Saint Laurent et Saint Denis ne possède qu’un seul vaisseau. On croise dans la grande rue, une maison dotée d’un pigeonnier remarquable.

 

DSCN1152.jpg

 


DSCN1153.jpg
 



09/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi