FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

GUIGNES

Occupé dès l'antiquité par une villa gallo-romaine, près de la voie reliant Melun à Rosay, c'est autour de la ferme fortifiée de Vitry, construite au XIIe siècle, que le bourg de Guignes se développe. Les maisons à proximité de la ferme constituent le hameau de Vitry. Au fil des siècles de nouvelles habitations, principalement des auberges, sont construites au croisement des routes de Paris et de Melun, consacrant la naissance de Guignes en Brie, hameau dépendant de la paroisse d'Yèbles Le fief échoit alors à Samuel Bernard, dont la famille fait don en 1744 de l’église Saint Jacques le Mineur.

 

DSCN7382.jpg

 

 DSCN7380.jpg

 

DSCN7393.jpg

 

 

La localité est érigée en paroisse en 1749. La mairie occupe alors les locaux de l'ancien presbytère.

 

DSCN7386.jpg 

  

DSCN7388.jpg 

 

Ancienne auberge, la maison du belvédère connaît un grand essor grâce au passage des diligences et des chaises de poste. Transformée en maison bourgeoise, elle sera dotée d’un belvédère du haut duquel Napoléon, qui a passé la nuit à l'hôtel Sainte-Barbe, découvre la plaine de Mormant le 17 février 1814.

 

DSCN7384.jpg 

 



23/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi