FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

HONDEVILLIERS (mars 2014)

Le village, bâti de part et d’autre du ru de la fontaine aux Dames, relevait de l'abbaye de Jouarre.

 

REBAIS 057.jpg

 


REBAIS 059.jpg  

 

Édifiée en remplacement de l’édifice abattu en 1937, l’église Saint Loup-Saint Gilles, placée sous le patronyme des deux saints guérisseurs, est marquée par le style architectural des années 1920, c'est-à-dire d’une totale insignifiance. Saint Potentien, autre saint guérisseur, a lui, droit à une fontaine, but d’un pèlerinage. Son eau était censée préserver les enfants du mauvais sort et guérir les douleurs. Une ancienne bergerie transformée en habitation, rappelle que l’élevage ovin reste important dans le nord du département jusqu'au milieu du XXe siècle. Les énormes troupeaux, paissaient notamment sur les terres en jachère. À la croisée des routes, un important portail ouvragé donnait accès à l’une des trois tuileries du village.

 

REBAIS 061.jpg

 

REBAIS 062.jpg 

 

 



30/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres