FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

ITTEVILLE

Dominant la Juine et ses superbes marais, la commune est peuplée très tôt et l’on trouve sur son territoire de nombreux dolmens et menhirs.

 

DSCN1805.jpg
 

 

DSCN1817.JPG

 

Au Moyen Âge, il y a autour de l'église Saint Germain de Paris une muraille munie de deux tourelles fortifiées. Tout le village est ainsi protégé par de longs murs, bordés par un fossé et percés de quatre portes : portes d'En-Haut, de Bouray, de Forget et de La Ferté. Bien plus récente, la mairie s’ouvre sur un parc en pente douce vers les marais.

 
DSCN1815.jpg

 


DSCN1820.JPG
   

 

DSCN1814.jpg 

 

Aux confins du territoire, le domaine de l’Epine se caractérise par un portail monumental précédé de douves et l’opulence de son pigeonnier.

 

DSCN1799.jpg

 


DSCN1802.jpg
 

    

Sur l’autre versant, le long de l’Essonne s’ancre deux hameaux, Aubin où, au XVIIIe siècle, vit dans le château un mousquetaire du nom de Poncy de Flexainville et vers l’amont, Murs constitués de quelques maisons et de bucoliques étangs de pêcheurs.


DSCN1822.jpg
 

 

Route de Saint Vrain on trouve la demeure de Louis Icart, peintre des années 1900. Sa jeune fille, Reine, tombe gravement malade et le silence est alors exigé dans la maison. La maison devient alors la « maison du Silence ».

 

DSCN1811.jpg



11/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi