FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

LA ROCHE GUYON (novembre 2016)

Dans un cadre magnifique, les coteaux de la Seine, connus pour leur flore exceptionnelle, étaient autrefois occupés par des vergers et des vignes. Abandonné, envahi par les broussailles et les boisements anarchiques, le site fut classé en site Natura 2000 puis en réserve naturelle. Des sentiers de randonnée permettent d’en découvrir tout l’intérêt écologique en offrant aussi un panorama exceptionnel sur la vallée.

  DSCN2969.jpg

 

 

DSCN2968.jpg

 


DSCN2978.jpg

 

 

Situé à l’à-pic des versants du plateau du Vexin, sur la rive droite d’un méandre du fleuve, le village est réputé pour son château, lié à l’incursion des Normands sur la Basse-Seine. Propriété de la famille de La Rochefoucauld, il est dominé par un donjon médiéval. Le potager a été créé sur un terrain gagné sur la Seine. À l’une de ses extrémités, se trouvait à l'origine une chambre à sel qui abrite désormais le syndicat d'initiative.

 

DSCN2970.jpg
 


DSCN2964.JPG

 

DSCN2962.jpg

 

 

Le lieu est classé parmi « les plus beaux villages de France ». C'est la seule commune francilienne à bénéficier de ce label. À juste titre, car passé les sentes taillées dans la craie, le long des rues pentues descendant du coteau, on croise des trésors d’architecture locale.

 DSCN2952.jpg

 


DSCN2954.jpg

 

La vigne vierge s'accroche sur les façades de touchantes maisons villageoises. Un cadran solaire et mille autres détails pittoresques attirent l'œil à chaque coin de ruelles. Les boves, creusées dans la craie tendre, primitivement destinées à abriter les caves de vin, servent maintenant de garages et parfois de maisonnettes de plaisance. Jusqu'en 1742, les villageois sont contraints d'aller chercher l'eau à la Seine. À cette date, le duc Alexandre de La Rochefoucauld décide de faire ériger une fontaine alimentée par le captage des sources de Chérence.

 
DSCN2957.jpg

 


DSCN2958.jpg

DSCN2965.jpg
 

DSCN2955.jpg

 

 

La première église, édifiée dans l'enceinte du château, détruite au début du XVe siècle, sera reconstruite et dédiée à Saint Samson.

 

DSCN2961.jpg

 

Comme tout gros bourg du Vexin, La Roche-Guyon avait son marché et ses halles. Celles-ci sont un exemple peu courant de marché couvert, aménagé sous les arcades du bâtiment de la mairie.

 

DSCN2975.jpg 



20/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi