FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

LES MUREAUX (juin 2012)

Les premiers occupants du site s'établissent dans la basse plaine alluviale de la Seine au confluent du fleuve avec le ru d’Orgeval, 3000 ans av. J-C. Un village gaulois puis un port fluvial gallo-romain prennent la relève. Humble village autour de l’église Saint Pierre Saint Paul pendant des siècles, peuplé principalement de vignerons, la commune connaît une première évolution en 1843, avec l'arrivée du chemin de fer, qui attire des industries ainsi que les premiers parisiens venus passer le dimanche au bord de l'eau. La maison Bouvaist dû à  Jules Saulnier qui orne le parc de l’Oseraie face au fleuve en est l’illustration éclatante. L’ancienne mairie et quelques maisons de caractère proche du centre datent de cette époque qui voit la population doubler entre 1861 et 1896.

 Pontchartrain 003.jpg

 

 

Pontchartrain 016.jpg

 


Pontchartrain 006.jpg

 


Pontchartrain 008.jpg

 

 

C’est à la même période que le cercle de la voile de Paris déménage d’Argenteuil pour s’installer aux Mureaux. La configuration de la Seine large de 250 mètres, permet l'organisation de régates internationales dès 1900. Le prestige du club s'accroît en 1924 quand il organise les régates olympiques. Le Cercle Nautique de Chatou contraint de s’exiler choisit lui aussi Les Mureaux en 1929, et se rebaptise Yacht Club de l’Ile de France.

 

Pontchartrain 011.jpg

 

 

Pontchartrain 001.jpg

 


Pontchartrain 009.jpg

 

 

En aval du fleuve l’ancienne écluse datant de 1877, désaffectée en 1960, abrite encore quelques maisons fluviales dans un cadre sauvage et désuet.

 

Pontchartrain 004.jpg

 


Pontchartrain 005.jpg
 

 

Dans les années 1950, la mutation est radicale. On construit à la hâte de grands ensembles de logements sociaux, au milieu des champs et dans le parc du château de Bècheville, pour loger l’armée de travailleurs de l'usine Renault-Flins et par la suite une population immigrée paupérisée qui représentent à présent la majeure partie de la population.

 

Pontchartrain 014.jpg

 

 

Pontchartrain 012.jpg

 

 

Au sud de la commune, proche de l’autoroute, le parc de Sautour conserve le colombier de la maladrerie de Comtesse, seul vestige d'une maladrerie établie par la comtesse de Meulan, en lisière du village.

 

Pontchartrain 013.jpg

 

 

Pontchartrain 015.jpg
  



25/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi