FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

MARY SUR MARNE (juin 2013)

La Marne, creusant son lit sur la rive gauche empêchant ainsi l'utilisation des pâtis, puis la construction du canal de l'Ourcq, entrainent la disparition du gué au début du XVIIe siècle. La localité à l'écart a pu ainsi garder tout son charme. Le port, pittoresque, abrite le château Marysien, une vaste demeure où l'écrivain Joseph Kessel a séjourné en 1946. sur le quai des brumes un amour de bistrot marinier et d’élégantes villas, complétent ce plaisant décor.

 

Photo 048.jpg

 

 

Photo 049.jpg

 

 

Photo 042.jpg

 


Photo 044.jpg


Il faut prolonger la visite par une flânerie sur la sauvage ile de Mary après avoir croisé la fondation Borniche. Établie dans le château par Mademoiselle Borniche, la fondation avait pour but d'accueillir des femmes convalescentes des hôpitaux de Paris. En 1959, elle devint la propriété de l'assistance publique, puis en 1968 du département de la Seine-Saint-Denis qui y a créé un foyer départemental de l'enfance.

 

Photo 047.jpg

 


Photo 040.jpg

 

Pour finir le cœur du village, outre l’église Saint Germain, quelques cours ouvertes et une coquette mairie, abrite aussi une noble demeure avec des balcons en fer forgé du plus bel effet.

 

Photo 039.jpg

 

 



26/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres