FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

LA CHAPELLE MOUTILS

Au XVIIe siècle, les cures de Moutils et de La Chapelle-Véronge dépendent du doyenné de Provins. Elles sont réunies dès 1784 en raison des faibles revenus de celle de Moutils. Les deux communes fusionneront en 1972. La Chapelle Véronge a conservé l’église Saint Antoine Saint Sulpice qui domine fièrement la riante vallée du Grand Morin,

 

REBAIS 045.jpg

 


REBAIS 048.jpg

 

 

ainsi qu’un pressoir à grains devenu ornemental face à une belle demeure veillant le val.


REBAIS 050.jpg

 


REBAIS 051.jpg 

 

Saint Martin qui desservait Moutils a été transformé en habitation et se trouve englobé dans un domaine comprenant noble bâtisse et pigeonnier.

 

REBAIS 056.jpg

 

 
REBAIS 054.jpg

 

Parallèle à la rivière, l’ancienne voie ferrée de La Ferté Gaucher à Sézanne s’est muée jusqu’à Meilleray en vélo rail qui, aux beaux jours connaît un franc succès.

 

REBAIS 052.jpg

 

 

  



03/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi