FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

ROZAY EN BRIE (février 2013)

Construit sur une pente douce, tournée vers l’Yerres qui, au sortir d’une zone d’étangs, conflue avec le ru des Fontaines, Rozay-en-Brie est jusqu'au 10e siècle percé d’un dédale de caves et de souterrains.

 Tigeaux 021.jpg

 

 

La région correspond à la zone frontière entre le comté de Champagne, le domaine royal de l'Île-de-France et le chapitre de Paris. Mise en valeur aux 12e et 13e siècles, le bourg devient au Moyen Âge un centre de foire florissant et s’entoure de remparts dont il reste d'importants vestiges. Sur les treize tourelles d'origine, il en reste huit.

 

Tigeaux 026.jpg   

 

Tigeaux 032.jpg 

   

Des trois portes donnant accès à l'intérieur de la cité, il subsiste la porte de Rome et la porte de Gironde.

 

Tigeaux 027.jpg
   

 

Sur l’ancien tracé des douves, transformé en promenade plantée, on croise une imposante école de garçons et une statue de la liberté, à l’origine située sur la place de l’hôtel de ville.

 

Tigeaux 033.jpg

 

 

Tigeaux 024.jpg    

 

Au cœur de la vieille ville, on découvre, au gré des rues et des placettes pleines de charme,  nombre de maisons à colombage, la maison Louis XVI, ancien presbytère doté d’un jardinet, et la pittoresque brasserie des arts.

 

Tigeaux 012.jpg
 

 

Tigeaux 031.jpg

        

 

Tigeaux 029.jpg

 

 

Tigeaux 018.jpg

 

 

Tigeaux 013.jpg

 

 

L’élégant vaisseau de l’église Notre-Dame-de-la-Nativité présente un portail ouest, oscillant entre gothique flamboyant et renaissance.

             
Tigeaux 017.jpg

 


Tigeaux 019.jpg






 



18/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres