FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

SAINT LOUP DE NAUD

Trois hameaux forment le village proprement dit, Courton le Haut, ou un amateur de girouettes a décoré sa maison, Courton le Bas qui abrite la mairie et un puits pittoresque et enfin Saint-Loup-de-Naud.

 

DSCN9843.jpg

 


DSCN9844.jpg
 

Le village primitif s'établit sur un éperon rocheux propice à la surveillance de la vallée. De nos jours, le spectacle de cette petite cité d’où émerge le clocher de l’église et la tour de la Haute Maison est un pur enchantement.

 

DSCN9860.jpg 

 

DSCN9847.jpg

 

La fondation d'un prieuré bénédictin et de l’église Saint Loup, considérée comme l'un des plus beaux édifices romans d'Île-de-France, marque le début de sa prospérité. À partir de la seconde moitié du XIIe siècle, le pèlerinage à Saint-Loup prend une ampleur importante. C'est grâce aux bénéfices entraînés par ce culte qu'est édifié le somptueux portail sculpté de l'église.

  DSCN9851.jpg

 


DSCN9852.jpg
 

Au cœur du bourg, plusieurs demeures ont gardé un indéniable cachet. Au fil du temps, le village s'agrandit et descend peu à peu vers le fond de la vallée aux abords du rustique ruisseau du Dragon.

 

DSCN9850.jpg

 


DSCN9853.jpg

 

 

DSCN9859.jpg

 

 



08/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi