FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

SAINTE GENEVIÈVE DES BOIS (octobre 2012)

Une villa romaine et un hameau de bûcherons constituent le noyau de peuplement primitif dans la forêt de Séquigny où, selon la légende, Sainte-Geneviève fit jaillir une source miraculeuse. Une chapelle fut construite à proximité de la grotte du miracle et le lieu peu à peu défriché donna naissance à un petit bourg. La paroisse de Sainte-Geneviève, comprenant la seigneurie de Morsang, le fief de Liers et l’écart du Perray, sera créée au 13e siècle autour du manoir féodal dont subsistent le donjon, les écuries qui pouvaient contenir 22 chevaux, et le bâtiment des communs en demi-cercle.

 

Quincy Voisins 033.jpg

 

 
Quincy Voisins 030.jpg
   

Quincy Voisins 028.jpg 

 

L'hôtel de ville sera bâti à l'extrémité du Tapis Vert qui formait le jardin de plaisance du château, aujourd’hui agrémenté de serres imposantes.


Quincy Voisins 032.jpg
 

 

Le centre du village finit par se déplacer le long de l’ancienne voie royale, devenue route de Corbeil, avec l’édification d’une nouvelle église en 1876 face à la mairie école inaugurée en 1840.

 

Quincy Voisins 034.jpg

 

 

Quincy Voisins 029.jpg

 

 

Trente ans plus tard, le château du Parc Pierre sera reconstruit.

 

Quincy Voisins 041.jpg 

 

Au début du 20e siècle, Sainte-Geneviève des Bois est reliée à la ligne Paris Bordeaux. De la gare rayonnent des voies nouvelles mises à profit par les investisseurs qui découpent la forêt en vue de la lotir d’immenses damiers pavillonnaires d’une extrême monotonie. En 1927, le château de la Cossonnerie racheté par Dorothy Pagès, lady anglaise, abrite une maison de retraite d’émigrés russes. Deux décennies plus tard, Notre Dame de la Dormition est consacrée, et le cimetière attenant abrite une nécropole regroupant des tombes orthodoxes, remarquables par leurs croix en bois sculptées et leurs niches contenant des icônes.


Quincy Voisins 040.jpg    

 

Quincy Voisins 038.jpg

 

 

Quincy Voisins 036.jpg

 

 

C'est le plus grand cimetière de l'émigration russe dans le monde comptant plus de 4.000 sépultures, parmi lesquelles celles de personnages illustres, comme le prince Youssoupov, les princes Romanov, le compositeur Igor Stravinski ou les danseurs Serge Lifar et Rudolf Noureev dont la tombe est particulièrement originale.


Quincy Voisins 037.jpg

 


Quincy Voisins 039.jpg
 

 

Au sud du territoire, à Liers on trouve encore deux fermes, et plus surprenant un éléphant. L’ancien propriétaire du café, acheta la sculpture  mais ne put la faire passer sous sa porte cochère. Il en fit don à la commune qui l'installa sur le trottoir en face du café qui prendra le nom de café de l’éléphant. En 1963, la première enseigne "Carrefour" de France ouvrit ses portes face au donjon.

 

Quincy Voisins 035.jpg
 

 

 



17/04/2020
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres