FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

SEUGY (juin 2014)

Le territoire, fortement vallonné, possède de nombreux prés champêtres en  lisière des bois. Le village s’est développé de part et d’autre de la rue de la Fontaine menant à l’église Saint Martin.

 

REBAIS 059.jpg

 

  

Au cœur du bourg, groupées autour la mairie, la plupart des maisons s’ouvrent par un haut portail surmonté d'une poutre en bois, sur une cour intérieure. Rue de la chapelle, le puits communal a été récemment restauré.

 

REBAIS 056.jpg

 

 

REBAIS 057.jpg      

 

REBAIS 055.jpg
 

À l’entrée du village, la chapelle Notre Dame de Bon Secours fut pendant fort longtemps le but d'un pèlerinage à la Vierge. Une messe y était célébrée chaque mois. La dernière eut lieu en 1956.


REBAIS 054.jpg

 

La châtaigneraie constitue longtemps la principale ressource agricole du village. L'hiver très rigoureux de 1879, l'abattage massif de ces arbres, dont les troncs pouvaient atteindre jusqu'à 7 mètres de circonférence, ont conduit à son déclin. Il reste, chemin de Bertinval, un dernier châtaignier séculaire qui mesure 25 mètres de haut et 7 mètres de circonférence



 

 



22/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres