FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

VALMONDOIS

Le bourg s'alanguit dans la vallée du Sausseron, petite rivière qui faisait tourner au XIIIe siècle vingt et un moulins sur tout son parcours. On peut encore observer le moulin de La Naze qui a conservé sa machinerie et abrite actuellement la maison de la Meunerie, et le moulin le Roy en activité jusqu'en 1978, devenu la résidence et l'atelier d'un maître verrier.

 

DSCN1658.jpg

 

 

L’église Saint Quentin date du XIIIe siècle. Le village compte deux châteaux, un premier édifice, situé sur les hauteurs, est détruit à la Révolution alors que le château d’Orgiveaux aux lignes assez austères a conservé son colombier particulièrement élégant.

 

DSCN1652.jpg 

 

DSCN1647.jpg

 

      

Depuis le cimetière sur le coteau, on bénéficie d’un joli panorama sur ce magnifique village où se nichent quelques villas de charme. La commune acquiert une certaine notoriété dans la seconde moitié du XIXe siècle, en raison de la présence de nombreux artistes, notamment Corot, Charles-François Daubigny, Honoré Daumier qui habite une maison achetée au père Gueudé, ou encore Georges Duhamel qui se fixe au village, dans la rue qui porte maintenant son nom.

 

DSCN1655.jpg

 


DSCN1649.JPG

 


DSCN1650.JPG

 

 

DSCN1644.jpg

 


DSCN1653.jpg

 

 

 

    



06/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi