FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

VILLEBON SUR YVETTE (mars 2011)

À l’extrémité de la vallée de Chevreuse, Le village a connu une urbanisation rapide avec l’arrivée du chemin de fer. La commune est partagée en trois entités bien distinctes séparées par des champs et des massifs forestiers. Au nord-est, le village d’origine groupant ses maisons basses autour de l’entrée de son château, actuelle propriété des lazaristes, de l’église Saint Côme et Saint Damien, extension de la chapelle du château et du haras, transformé en logements résidentiels.

 

A classer 075.jpg
 


A classer 078.jpg

 
A classer 079.jpg
 

 

Au sud-est, Villiers possède encore son lavoir alimenté par une source.

 

A classer 034.jpg

 

 

Sur les hauteurs s'étend le parc d'activités de Courtabœuf, premier parc tertiaire d’Europe accompagné du Grand Dôme, une des plus vastes salles couvertes de la région. Enfin, accueillant la majorité de la population, le versant septentrional de la vallée de l’Yvette, escortée par une séduisante promenade, fait frontière avec Palaiseau.

 

A classer 070.jpg 

          

A classer 071.jpg

 

 

Du quartier Suisse culminant sur les hauteurs, un escalier impressionnant de 162 marches, à l’origine en terre et en rondins de bois, permet d’atteindre le bord de la rivière 120 mètres plus bas.

 

A classer 076.jpg

 

 
A classer 083.jpg

 

        

Toujours dans ce quartier, on trouve rue Daubigny, l’Institut Bouddhique Trùc Lhâm et les ultimes vestiges de la ligne ferroviaire Paris Chartres par Gallardon devenue la RN 188.

 

A classer 082.jpg

 

 

Au creux de la vallée, proche de la mairie, une fresque murale sur un pignon d’immeuble  relate l'oeuvre d'Alphonse Daudet, et dans le quartier des Roches, quelques maisons villageoises subsistent.

 

A classer 068.jpg

 

 

A classer 065.jpg


 

 

 



07/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi