FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

CERNAY LA VILLE (mars 2012)

Le village s’est formé à partir du corps de ferme de l'Abbaye des Vaux, fondée en 1128, relevant de l'ordre de Cîteaux. Au 19e siècle, la famille Rothschild reconstruit le domaine dans un style néogothique, préservant quelques rares vestiges de l'abbaye : la façade ouvragée de l'église abbatiale ainsi que la grande salle des Moines.

 

Choisel 039.jpg 

 

Choisel 040.jpg 

 

Choisel 034.jpg
 

 

Choisel 037.jpg
 

Pour se distinguer du monastère, le village, autour de l’église Saint Brice, prend le nom de Sernay la Ville vers 1617, puis Cernay-la-Ville à partir de 1750, et devient au début du 20e siècle un but d'excursions à la mode.

  Choisel 032.jpg

 

L’auberge des paysagistes, "chez Léopold" ou "au rendez-vous des artistes", accueillent les peintres attirés par le site des Vaux. "L'école de Cernay" se forme alors autour de Léon Germain Pelouse.

 

Choisel 006.jpg

 

 

Choisel 029.jpg

 

  

Les Vaux de Cernay, avec ses étangs, ses cascades, ses empilements de blocs de grès, ses roselières au milieu de sous bois abrupts, constituent l’un des sites naturels les plus remarquables de l’Île-de-France.

 

Choisel 014.jpg

 


Choisel 022.jpg

 


Choisel 023.jpg
      

 

En quittant la vallée, on découvre les étendues céréalières du plateau exploitées par les ferme de Charme et de la Douairière, avec leur architecture typique des grandes fermes d'Île-de-France. La ferme de Saint Robert et son impressionnant pigeonnier fait partie du hameau du même nom.

 







 

 



13/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres