FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

FONTENAILLES (décembre 2013)

Bâti à l’orée de la forêt de Villefermoy, le village, autour de Saint Fiacre reconstruite au XIXe siècle par un élève de Viollet-le-Duc, abrite quelques maisons rustiques surmontées de grenier à foin. On trouve sur le territoire communal les écarts de : Glatigny, Le Plessier de l’autre côté du ru de Courtemain, et surtout Villefermoy.

 

DSCN8524.jpg

 


DSCN8525.jpg
    

 

La forêt de Villefermoy raconte l’histoire de la Brie lorsque les moines des abbayes de Barbeau, de Preuilly et de Saint-Germain-des-Prés s’en partageaient les profits. Elle se dressa ensuite tel un rempart végétal entre le domaine royal de l’Île-de-France et la puissance des comtes de Champagne. En contrebas de l’étang fermé par une digue, les ramures dissimulent les vieux bâtiments abbatiaux. Une haute tour médiévale émergeant des cimes semble veiller sur les lieux. L’ombre des Greffuhle et des Deutsch de la Meurthe, derniers seigneurs de cette forêt devenue le plus grand domaine de chasse d’Europe, hante encore les lieux, et aura permis de préserver la forêt de l’agriculture intensive pratiquée en grande Brie.

 

DSCN8527.jpg 

 DSCN8529.jpg

      

 

On trouve deux autres domaines sur la commune. Le château de Bois Boudran, invisible aux manants, est une demeure classique de style Louis XIII désormais occupé par un golf, où d'illustres invités, écrivains célèbres, présidents de la République et monarques séjournèrent. Alors que les hauts murs et les grilles noires de Champ Brûlé tiennent à distance le regard du promeneur de l’imposant édifice rehaussé d'une volée de girouettes.

 

DSCN8531.jpg
 



24/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi