FRANCILIEN-HEUREUX

FRANCILIEN-HEUREUX

LA FERTÉ ALAIS

Le premier seigneur connu de la cité est Robert Ier, grand-père d'Hugues Capet, en 865. Au début du Xe siècle, les Normands assiègent Paris et des forteresses, dites « fertés », sont élevées afin de défendre la capitale. Vers 1095 l'église Notre-Dame de l’Assomption est érigée en prieuré. Son clocher domine la vieille cité sur la rive droite de l’Essonne où un imposant lavoir a trouvé refuge.

 

DSCN1671.jpg

 

 

DSCN1663.jpg

 

 

DSCN1664.jpg

 


DSCN1666.jpg

 

 

Au détour des rues du centre historique, on croise quelques anciennes demeures ainsi que le beau bâtiment de l’école Angot.

 

DSCN1668.jpg

 

 

DSCN1662.jpg
 

 

En 1807, la famille Carnot s'installe au domaine de Presles, à Cerny. Sadi Carnot est élu Président de la IIIe République le 3 décembre 1887. La commune réalise après son assassinat une colonne commémorative inaugurée le 18 juillet 1897.

 

DSCN1680.jpg

 

Devenue bourgade industrielle animée par l’exploitation des carrières de grès, la cité devient, avec le développement du chemin de fer un lieu de villégiature prisé de la bourgeoisie parisienne. Les premiers acheteurs du clos du manoir seront des Parisiens désirant avoir un pied à terre dans le village afin d'y passer leur week-end. Il est loin le temps ou l'eau était fournie par un puits de 24 mètres de profondeur. La piscine fermée pour cause de non-conformité, a été durant 49 ans un pôle d'attraction dans la région.

 
DSCN1678.jpg

 

L’ancienne sablière fournissait autrefois une activité importante à la ville. Le site est devenu aujourd'hui un lieu de promenade.

 

DSCN1675.jpg 

 

DSCN1674.jpg 



11/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi